Le social banking

L’aspect « social » et relationnel du web 2.0 est aujourd’hui largement ignoré par les banques, qui se limitent prudemment à tester les réseaux sociaux dans leurs plans de communication (page Facebook BNP Paribas, quelques fils « twitters ») . La banque du futur devra pourtant l’intégrer dans ses pratiques.

Voyage de noce, naissance, achat d’un écran plat … De nombreux projets nécessitent une épargne thématique à laquelle plusieurs personnes peuvent participer : l’épargne « collaborative » est déjà une réalité. A l’image de « Happy Liste », liste de mariage en ligne du Crédit Lyonnais mise en place suivant la méthode test & learn, la banque du futur proposera l’ouverture de livrets thématiques sur Internet, associé à des services complémentaires. A l’instar des cartes banques cobrandées, des partenariats permettront de bénéficier de réduction. Un paiement en ligne permettra à un cercle privé d’apporter sa contribution à un projet, depuis une page personnelle du site Internet dédiée au produit ; le bénéficiaire pourra les remercier par SMS ou par message email, envoyé depuis le même site Internet.

Les lecteurs d’un blog sur le thème du cinéma seront invités à participer au financement d’un voyage aux Etats-Unis pour que son auteur commente les prochains Oscars. La mouvance américaine des « donnate with Paypal » sera ainsi généralisée.

En sortant du restaurant, il s’agit de partager l’addition entre convives. Par simplicité, l’un d’eux paye le tout : chacun étant inscrit à un service de Social Banking, il demande ensuite le partage de l’addition avec ses amis. Chacun confirme par SMS, et leur part du montant est automatiquement débité de leur compte.

Pour la banque, la fourniture de services de ce type lui permet de capter une épargne auparavant diluée. Elle attire également tous les « co-donateurs » sur son site (Inernet ou Mobile), en tentant d’effectuer un rebond commercial en ligne. Enfin, elle améliore la connaissance client : un livret thématique pour une naissance donnera lieu à un rebond pour l’ouverture du premier livret d’épargne du nouveau né…

Télécharger l’article complet au format PDF